Sport sans frontières

Le Qatar a fait du PSG son arme de  revanche Commentaires fermés sur Le Qatar a fait du PSG son arme de revanche

Le Qatar a fait du PSG son arme de revanche

Posted by on Juil 15, 2019 in Sport sans frontières

L’équipe du Paris-Saint Germain a montré une remarque évolution grâce à l’émir du Qatar, Tamim bin Hamad Al Thani, propriétaire du club parisien depuis 2011 par l’intermédiaire du fonds Qatar sports investissements. Malgré que son pays est en conflit politique avec le quartet formé par L’Arabie saoudite, L’Emirats arabe unis, l’Egypte et le Bahreïn, l’émir de 37 ans, s’investit en personne pour participer à la relance du PSG à la conquête de la Ligue des champions. Avec son homme de confiance Nasser Al Khelaïfi comme président du PSG, l’émir compte améliorer les résultats du club parisien. Le souverain du Qatar compte sur ce club pour redonner une image positive sur son pays.

Le Qatar a misé sur Neymar

Début août 2017, le club parisien a accueilli dans son équipe le grand joueur brésilien Neymar. En effet, l’émir Tamim bin Hamad Al Thani, le souverain de l’état du Qatar et propriétaire du PSG, a bien su misé sur le bon joueur. L’arrivée du Brésilien à Paris fut un des temps forts de l’année.
Une fois Neymar est devenu officiellement le joueur du PSG, le club la communiqué haut et fort pour contredire le coéquipier de Neymar au Barça, Piqué qui a assuré sur Twitter que son ami a décidé de rester dans l’équipe espagnole.

Le PSG a gardé le secret jusqu’à la fin

Durant deux semaines plusieurs intox sont venues agrémenté le suspens qui tourne autour de la nouvelle équipe qui accueillera Neymar Jr. D’un coté l’équipe du Barcelone a confirmé en juillet 2017, que le club parisien paiera 222 millions d’euros pour le transfert de Neymar, de l’autre côté le PSG n’a pas déclaré officiellement cette transaction. Chaque presse française n’a pas hésité d’épier chaque geste, réaction ou parole du joueur pour déterminer le mystère bien gardé.
Le début août Neymar a quitté le FC espagnol pour rejoindre le PSG. Lors de la conférence de presse de Neymar au Parc des princes, 300 journalistes sont venus du monde entier pour marquer cette journée, dépassant largement l’affluence lors de l’arrivée de David Beckham en 2013 ou de Zlatan Ibrahimovicen.

L’émir est bien informé sur son équipe

L’émir est un fan du football. Même-si, il a d’autres obligations pour commander son pays, il ne rate aucun match du PSG. En bon connaisseur du ballon rond, l’émir n’hésite pas de donner ses conseils en appelant plusieurs fois par semaine Nasser Al Khelaïfi le président du PSG. Les deux hommes sont très proches, ils prennent les décisions les plus stratégiques ensemble. Selon les rumeurs certains joueurs possèdent la ligne directe de l’émir.
Sans oublier, Jean-Martial Ribes, responsable de la communication du club, c’est un maillon très important dans la réussite du club parisien. Très proche de Nasser, Jean-Martial Ribes est chargé de ramener les supporters du PSG au Parc des princes.

Learn More
Le président du PSG monte au créneau pour défendre son club contre les accusations des Football Leaks Commentaires fermés sur Le président du PSG monte au créneau pour défendre son club contre les accusations des Football Leaks

Le président du PSG monte au créneau pour défendre son club contre les accusations des Football Leaks

Posted by on Juil 13, 2019 in Sport sans frontières

Depuis la publication des accusations des Football Leaks, le club parisien et son président Nasser Al Khelaïfi ont réagi à l’affaire le 6 novembre dernier, juste après la rencontre des parisiens avec l’équipe de Naples dans le cadre de la Ligue des champions.

Les dirigeants du PSG réagissent aux accusations des Football Leaks

Le 6 novembre dernier, le PSG avait mené un match décisif au stade San Paolo, lui garantissant de rester en course pour la qualification des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Après avoir ouvert le score grâce au défenseur espagnol Juan Bernat, l’équipe de Thomas Tuchel ont finalement concédé le nul. Toutefois, le club de la capitale a vu également des heures difficiles hors du terrain de football, puisque depuis le 2 novembre dernier plusieurs médias français, dont Médiapart, ont révélé des informations prétendant que le club parisien profitait de l’aide de l’UEFA afin de gonfler son budget, permettant au PSG de contourner l’analyse du fair-play financier. Malgré, que le club a réagi sur ces publications par l’intermédiaire de son secrétaire général, Victoriano Melero, ainsi que son directeur de la communication, Jean-Martial Ribes, néanmoins Nasser Al Khelaïfi, le président du PSG, discret de nature n’a pas voulu réagir sur le sujet jusqu’au jour du match qui a réuni Naples et PSG. En effet, à l’issue du match nul, le président interrogé au sujet du Football Leaks, il a répondu « Honnêtement, je ne regarde pas ce type de média, d’une part parce que c’est du n’importe quoi et d’autre part parce que nous sommes concentré sur notre projet et sur la mise en œuvre des objectifs du club. C’est ce qui est important pour le club pour le moment tout le reste n’a vraiment pas d’importance ».

Le président du PSG rejette toutes accusations

Interrogé sur les informations publiées sur Media part, le président du club de la capitale a rejeté toutes les accusations émises contre son club. Selon lui, les champions de France doivent pour le moment se concentrer au niveau du terrain au lieu de s’expliquer derrière les accusations concernant le fair-play financier du club de la capitale. Le directeur de la communication du club parisien, Jean-Martial Ribes a déjà démenti les allégations à l’encontre du PSG. En outre, le secrétaire général du PSG a apporté des détails afin de clarifier la procédure du fair-play, en acceptant d’accorder un entretient avec le journal « le Parisien » pour démontrer les fausses accusations publiées par les médias français depuis vendredi dernier. En effet, le secrétaire général a précisé « le PSG a toujours veillé sur le respect des lois, décisions et règlements de l’UEFA ».

Learn More
Face aux accusations des Footleaks, les dirigeants du PSG s’expliquent Commentaires fermés sur Face aux accusations des Footleaks, les dirigeants du PSG s’expliquent

Face aux accusations des Footleaks, les dirigeants du PSG s’expliquent

Posted by on Juil 2, 2019 in Sport sans frontières

Alors que les champions de France étaient concentrés dans leur match avec le club napolitain dans le cadre de la 4e journée de la Ligue des champions, plusieurs médias français dont paname squad, avaient publié des informations concernant le fair-play financier du club parisien.
Afin de défendre le célèbre club parisien, le directeur de la communication du PSG et proche conseiller de Nasser Al Khelaifi, Jean-Martial Ribes, avait préféré apporter des détails afin de clarifier la situation du club au média.

Le Contrat du PSG avec l’office du tourisme du Qatar (QTA)

Selon le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes, « le PSG n’a jamais essayé de frauder, tous les dirigeants du club ont toujours veillé à respecter toutes les lois françaises, ainsi que les décisions de l’UEFA. Le club est connu pour être l’un des clubs les plus surveillés et les plus audités ».
Le secrétaire général du club a tenu à clarifier des détails concernant le contrat entre le PSG et le QTA, en affirmant « le contrat avec QTA, n’est pas un contrat de sponsoring classique, c’est plutôt un contrat de « nation branding », qui a été accepté par l’UEFA depuis 2014, en l’estimant à 100 millions d’euros. Or, aujourd’hui après que le PSG a acheté Neymar et Mbappé, l’UEFA réexamine la valeur de ce contrat. Toutefois, le club s’est constitué un actif de joueur, mais encore, il est en train de chercher de nouvelles sources de revenus comme Nike, un partenaire maillot qui permettra de revaloriser nos contrats ».
Enfin, ajoute Victoriano Melero, « On n’est pas inquiet face à ses accusations, puisqu’on sait bien qu’on est dans notre bon droit et contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes l’investissement du PSG n’est pas irrationnel. Afin de pouvoir réussir dans le football, il faut bien investir surtout dans les joueurs, comme c’était le cas du Real Madrid dans les années 2000. Donc pour pouvoir réellement évoluer dans le monde du football, il faut réformer le système du fair-play, dont les règles sont trop subjectives en bloquant complètement les investissements dans le secteur, surtout en n’autorisant qu’un déficit de 30 millions d’euros, ce qui n’est pas trop logique. Enfin, il est important d’informer que le PSG démarre la saison avec 100 millions d’euros de moins que les autres clubs européens à cause des charges sociales et nous n’avons pas contesté. Depuis que QSI a racheté le club parisien, il a payé plus d’un milliard de charges, or ce n’est pas le cas des autres clubs ».

« Ce n’est vraiment pas le moment »

Interrogé après le match nul du PSG, qui a eu lieu au stade San Paolo à Naples, le président du club parisien, Nasser Khelaïfi, a déclaré « pour le moment, l’équipe, le staff et l’entraîneur sont en train de se concentrer sur les matches à venir afin d’assurer la qualification du club au Ligue des champions. C’est ce qui est important à nos yeux, tout le reste ce n’est pas intéressant ».

Learn More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services