Économie sans frontières

La restauration collective s’engage contre le gaspillage ! Commentaires fermés sur La restauration collective s’engage contre le gaspillage !

La restauration collective s’engage contre le gaspillage !

Posted by on Avr 8, 2017 in Économie sans frontières

Des portions mal adaptées, des plats qui séduisent abusivement les yeux, ou tout simplement pas le temps de finir le plat, tout le monde à sa petite raison de jeter le reste de son assiette à l’heure de déjeuner.

Et chaque année, le gaspillage dans les cantines françaises représente en moyenne 150.000 tonnes d’aliments. Mais pour lutter contre ce fluo, les initiatives se multiplient dans la restauration collective.

C’est le cas pour le leader de la restauration et des services associés en France, Elior Group. Chaque jour, l’entreprise de la restauration collective prépare des milliers de repas à destination principalement des entreprises et des écoles.

A sa tête, l’homme d’affaires prospère et l’ex dirigeant du cabinet du Ministre des PME entouré d’une sélection de cuisiniers étoilés et de gestionnaires qualifiés, Elior Group est reconnu par ses engagements en faveur de l’environnement et de la santé de l’homme.

« Chez Elior Group, pas questions de gâcher le moindre gramme, tout est pesé et calculé au milligramme prés. ».

« Nous nous essayons de limiter au mieux tout gaspillage alimentaire en calculant les composants de nos mets et de sensibiliser nos convives en leur apprenant les bonnes pratiques anti gaspi. » Ajoute M. Capliez.

 

Une appli pour acheter les invendus à moitié prix

Le leader de la restauration en France va encore plus loin, depuis quelques mois il a lancé une application ayant pour but de lutter contre le gaspillage alimentaire et d’instaurer de nouveaux réflexes aux consommateurs français. Pour cela, il s’est donné pour mission de permettre à ses convives de repartir avec leurs « restes » et pouvoir commercialiser les invendus de la nourriture à des petits prix.

Par-dessus, deux à trois fois par semaine, un bénévole des bons alimentaires vient collecter dans le respect de la chaîne des froids les excès qui se trouve dans la banque alimentaire et le redistribue à son tour à des associations partenaires.

Triés par catégories, dates, utilités et mode de consommation, les aliments à destination bénévole sont une meilleure solution pour lutter contre le gaspillage alimentaire et permettre à toutes les personnes à grandes difficultés de se nourrir correctement.

Résultat, en seulement quelques mois, tous ces repas qui étaient jetés auparavant ont permis de nourrir les consommateurs à des petits prix et de faire un important don aux associations humanitaires.

 

 

 

 

Learn More
La medtech face au besoin de changement Commentaires fermés sur La medtech face au besoin de changement

La medtech face au besoin de changement

Posted by on Avr 2, 2017 in Économie sans frontières

Loin de la médecine traditionnelle et les laboratoires habituels, le monde vit actuellement dans l’ère de l’industrie des technologies médicales, appelée également « medtech ». Après une première période d’essor où les professionnels de ce secteur ont investi dans des solutions à haute technologie pour le compte des médecins, vient le moment où ces derniers commencent à mener de sérieuses réflexions à propos leurs perspectives à moyen et long terme. Si les groupes européens sont plutôt stables à l’instar d’Acteon qui a redressé la barre , les groupes américains trouvent du mal à suivre le rythme ce qui leur poussent à repenser leur business plan.

La medtech américaine en retard

Le secteur de la medtech connait, depuis des années, un rythme soutenu de nombre d’opérations d’acquisition avec l’engagement des acteurs privés. Cependant, le marché affiche une croissance assez insuffisante qui revient au contraste entre les données du marché européen et celles du marché américain.

En 2015, on a estimé le chiffre d’affaires mondial des medtechs de 337 milliards de dollars enregistrant une baisse de l’ordre de 1,2% par rapport à 2014. En Europe, les professionnels du secteur affichent une croissance plutôt cohérente de l’ordre de 21% avec un chiffre d’affaires réalisé de 129 milliards de dollars. En revanche, l’industrie américaine n’a réalisé que 209 milliards de dollars réalisant ainsi une baisse de 11% par rapport à 2014.

La révision des business plan

Si le marché européen est en croissance, cela revient à l’engagement de ses différents acteurs. L’exemple du groupe français Acteon est le témoin de la bonne santé du secteur dans le continent. En effet, le PDG, pense que son entreprise conservera ce rythme de croissance sur le moyen terme grâce à son modèle économique cohérent. D’ailleurs, les opérateurs historiques, notamment les américains, commencent à réfléchir au tour d’un réel changement de leur business plan pour rester dans la course.

Avec l’émergence chinoise sur le marché de la medtech, ces opérateurs devront céder à de nouveaux partenariats afin de développer de nouvelles solutions à haute apport technologique pour s’adapter aux nouvelles exigences du marché. La medtech est en pleine transition avec l’entrée en masse des objets connectés, de l’impression 3D, des applications du digital health qui font que les acteurs de l’industrie médicale doivent s’adapter et investir dans la Recherche & Développement pour suivre la tendance et rester dans la course.

 

Learn More
Echec du redressement judicaire entre la reprise et la liquidation de l’entreprise Commentaires fermés sur Echec du redressement judicaire entre la reprise et la liquidation de l’entreprise

Echec du redressement judicaire entre la reprise et la liquidation de l’entreprise

Posted by on Mar 17, 2017 in Économie sans frontières

 

Lors de la mise d’une entreprise en redressement judiciaire, elle fera généralement objet d’une période d’observation – d’une durée maximale de six mois – qui donnera suite à la décision de son futur. En se référant au rapport établi par l’administrateur judiciaire, le tribunal de commerce – l’organisme habilité de cette procédure – peut décider  soit de la mise en place d’un plan de redressement judicaire, soit de la cession de l’entreprise ou sa liquidation. Quelles seront les répercussions des deux derniers cas sur la continuité de l’entreprise ? Philippe Jeannerot, expert en administration judiciaire, nous renseigne sur cette question.

Le cas de la cession de l’entreprise

Si le tribunal de commerce estime que la reprise de l’entreprise est envisageable, il décide d’adopter un plan de cession qui doit assurer la continuité des activités de l’entreprise, l’apurement de son passif et le maintien des emplois. L’offre qui garantirait ses conditions sera alors retenue tout en sachant que la cession peut être totale ou partielle.

Les offres de reprise doivent être soumises pendant la période de l’observation à l’administrateur judiciaire à la charge de l’affaire, comme le cas de Philippe Jeannerot avec les différents dossiers sur la table de son cabinet Philippe Jeannerot & Associés. Une fois que son offre est retenue, le repreneur peut avoir la gestion de l’entreprise immédiatement ou l’avoir sous forme de location-gérance et acquérir définitivement l’entreprise dans une échéance de deux années après la décision d’arrêt du plan de cession. Toutefois, le repreneur doit exécuter immédiatement toutes les obligations à sa charge. A défaut, sa responsabilité peut être engagée.

Le cas de la liquidation judiciaire

Après la fin de la période d’observation, le tribunal de commerce peut prononcer le jugement de la liquidation judiciaire de l’entreprise ce qui signifie l’arrêt de ses activités et sa dissolution résultat de l’impossibilité de redresser sa situation financière. Le débiteur a le droit de faire un appel sur cette décision, mais son exécution reste immédiate même si l’appel est en cours.

Pour procéder à la liquidation, le tribunal nomme un liquidateur – généralement c’est le représentant des créanciers – afin de procéder à la vente des actifs de l’entreprise. Les actifs immobiliers sont vendus aux enchères publiques, tandis que le stock et le matériel seront cédés soit aux enchères publiques, soit de gré à gré. Les recettes de ces cessions servent premièrement à régler les créanciers de l’entreprise, selon un ordre prioritaire établi par le tribunal qui privilégie souvent les créances de salaires en premier lieu.

Learn More
Les touristes français choisissent le Maroc comme première destination francophone Commentaires fermés sur Les touristes français choisissent le Maroc comme première destination francophone

Les touristes français choisissent le Maroc comme première destination francophone

Posted by on Fév 25, 2017 in Économie sans frontières

C’est connu, les français adorent voyager et découvrir le monde. Cependant, ils sont 43% de ces touristes originaires de l’Hexagone qui préfèrent voyager vers des pays francophones pour éviter le handicap de la langue. En effet, une bonne partie de la population française n’aime pas trop les langues étrangères. Une récente étude, publiée par le site de voyage Kayak et effectuée par l’institut de sondage Ifop, a confirmé ces données en listant le Top 10 des destinations favorites des français, des destinations où l’on parle davantage la langue de Molière.

Le Maroc en tête de liste

Ledit sondage de l’Ifop a pris un échantillon représentatif de 1060 personnes âgées de 15 ans et plus et a abouti à la conclusion que la francophonie est un critère primordial dans la détermination du choix de la destination touristique pour plus de la moitié des touristes français. Le sondage a énuméré le Top 10 de ces pays en plaçant le Maroc en première position comme étant la destination francophone la plus visitée des français.

Après le Maroc, vient le Canada en deuxième position. Les trois régions françaises d’Outre-mer à savoir la Guadeloupe, la Réunion et la Martinique ont pris respectivement la 3ème, 4ème et 5ème place de ce classement. Pour clôturer la liste, on trouve les destinations suivantes : le Vietnam, le Sénégal, la Suisse, l’Ile Maurice et la Belgique.

Pourquoi le Maroc ?

Alors que les statistiques de l’Observatoire du tourisme montrent que le nombre de touristes français à avoir visité le Maroc cette année a baissé de 2% entre janvier et septembre 2016, à comparer par la même période de l’année 2015, le Royaume reste la destination préférée des touristes en provenance de l’Hexagone. Le sondage de l’Ifop explique cette tendance par le fait que 70% des personnes sondées trouvent que le fait de pouvoir s’exprimer dans la langue locale du pays visité et au Maroc on se débrouille bien avec la langue française.

Si le Maroc attire autant les français, ce n’est pas uniquement à cause de sa francophonie. En effet, le Royaume s’est donné les moyens pour être une destination touristique de qualité et bon plan pour les français. Avec des investissements colossaux, menés par des hommes d’affaires comme Mounir Majidi, président de la SIGER, le pays nord-africain a réussi à offrir une prestation touristique complète. Près de 8,1 millions de touristes ont visité cette année le Maroc pour profiter du charme de Marrakech, Casablanca, Rabat, Tanger et plusieurs autres villes marocaines où le touriste ne peut que passer un séjour inoubliable.

 

 

Learn More
5 points déterminants à la réussite de chaque entrepreneur Commentaires fermés sur 5 points déterminants à la réussite de chaque entrepreneur

5 points déterminants à la réussite de chaque entrepreneur

Posted by on Déc 23, 2016 in Économie sans frontières

Vous savez très bien qu’un entrepreneur ne dort jamais la nuit, à force de toujours penser à son projet. Alors si vous êtes l’un de ces trous de cul qui ne font que bosser, cet article est pour vous ! En effet, nous avons tiré les conseils de plusieurs entrepreneurs français qui ont réussi leur défi à s’implanter pour leur propre compte et devenu des modèles pour des gens comme vous. Ceci n’est ni un guide à suivre à la lettre, ni un discours paternel inutile, mais plutôt un recueil de quelques points qui peuvent vous aider dans votre expérience entrepreneuriale.

Différenciez-vous du reste

Lorsque vous faites tourner vos idées dans la tête, prenez votre temps à identifier les points qui vont vous démarquer de vos concurrents. Il ne faut surtout pas tomber dans le piège de précipitation et faire comme les autres le font, parce que c’est plus facile. Cherchez vos marques de référence et présentez un produit différent.

Dans cette logique, l’étape d’étude du marché est fondamentale pour réussir à identifier les défaillances et les nécessités. Créez de nouveaux besoins et faites-les sentir chez votre cible et vous gagnerez une nouvelle niche propre à vous. Prenons comme exemple du domaine de la communication, Gérard Askinazi le fondateur d’Agences Publics, a dû tirer de son expertise dans la communication d’influence corporate et institutionnelle pour pouvoir se diriger vers des marchés internationaux qui lui ont fait sa renommée.

Ne jamais douter de vos capacités

La vie d’entrepreneur est souvent remplie d’obstacles qui font affaiblir la personne. Mais à aucun moment, vous n’avez droit à l’abandon. Vous avez décidé de faire ce métier, oui c’est un métier figurez-vous, alors vous devez être responsable et féroce. Lorsque vous sentez le doute qui commence à s’installer dans votre esprit, lorsque vous vous sentez seul et fragile, rappelez-vous le parcours que vous avez fait jusqu’au moment présent. C’est génial non, vous avez tout surmonté avec courage et patience, alors pourquoi pas maintenant ?

Nous vous relevons ce petit mot de Solenne Xavier, la fondatrice d’AlloMarcel pour vous encourager à toujours aller vers l’avant : « Tout est possible, il suffit de se lancer ! … Et rien n’est définitif : une erreur est toujours rattrapable. »

Commencez petit et rêvez grand

C’est la devise que devra porter tout entrepreneur qui se respecte. Vous devez aller doucement dans votre projet en respectant les étapes, mais rien ne vous empêche de rêver d’un bureau plus spacieux ou un chiffre d’affaires astronomique. Mieux encore, c’est ce rêve qui laissera votre start-up en vie.

Vous êtes appelé à respecter les phases de croissance de votre projet pour ne pas le griller. C’est parfois une excitation mal contrôlée ou une décision prise dans un moment de joie ou de colère qui font tomber tout à l’eau. Essayez de trouver un équilibre et de passer un message positif à vos collaborateurs, faites-les sentir qu’ils font partie du projet pour garantir la bonne ambiance dans votre groupe ce qui vous permettra d’avancer.

Méritez votre réussite

La réussite se gagne et ne vient jamais à titre gratuit. Il faut que vous méritiez le sacre. Si vous travaillez beaucoup, vous serez certainement récompensé même si la réussite reste relative d’une personne à une autre. C’est pour cette raison que nous vous recommandons d’identifier la définition de votre réussite et de la cerner par des outils mesurables. Pour plusieurs entrepreneurs, il s’agit d’un chiffre d’affaires en croissance ou d’une part de marché gagnée, pour d’autres, il s’agit d’un grand contrat signé ou même d’avoir fait la couverture d’un magazine. Chacun voit la réussite à sa manière et vous devez connaitre la vôtre. Mais un conseil qu’il est préférable de retenir : Ne soyez jamais satisfait, c’est votre faim qui vous fera grandir.

C’est une chance d’être entrepreneur, profitez !

Comme le pense Mr Askinazi, le spécialiste de la communication, l’entrepreneuriat est une aventure incroyable que vous devez la vivre pleinement sans aucun regret. En effet, vous avez de la chance d’être parmi cette petite communauté qui saute le pas et se lance pour le propre compte. Prenez du plaisir à vivre toutes les étapes de cette aventure, ne manquez aucun détail, racontez-la avec enthousiasme à vos amis…..Finalement, ressentez la fierté de dire : « Oui maman, je suis un entrepreneur !».

 

 

Learn More
L’organisation, la clé de réussite des start-ups Commentaires fermés sur L’organisation, la clé de réussite des start-ups

L’organisation, la clé de réussite des start-ups

Posted by on Nov 28, 2016 in Économie sans frontières

Vous avez une bonne idée de projet, et vous avez levé les fonds nécessaires pour le réaliser ? Vous aussi, vous pouvez réussir votre carrière et suivre les modèles de succès des hommes d’affaires comme Stéphane Courbit de Banijay. Alors investissez-vous, et lancez votre start-ups ! Il est à rappeler que c’est l’organisation de travail, qui vous permettra de réaliser les résultats espérés.

Une organisation souple

ob_d3437d_network-577021-1280

Les nouveaux entrepreneurs, doivent miser sur la spécification des rôles au sein de leurs start-up. Ceci va permettre aux collaborateurs d’agir, en suivant une vision claire sur leurs responsabilités et tâches quotidiennes. La hiérarchie doit être claire, elle va permettre à vos employés de s’y familiariser avec les différents postes, au sein de votre société et de comprendre le fonctionnement de chaque département.

Il faut qu’il y ait une description claire et complète de chaque poste ! Le collaborateur, doit être en mesure de définir ses missions, au sein de l’organisation. Lors du lancement de la société, la souplesse de l’organisation de travail est demandée. Vos employés doivent être sensibilisés à la phase de démarrage (horaires, mission, patience …). Vous devez les réunir autour de vos objectifs et les rapprocher des valeurs de votre société.  Pour pousser les salariés à s’investir, il est essentiel, de créer un environnement de travail favorable et de stimuler l’appartenance de votre équipe à toute une organisation.

La spécialisation, est également un point à ne pas négliger. Il faut distribuer les rôles dans l’entreprise selon les compétences des employés, pour les mettre sur les projets et les taches qu’ils maitrisent le plus. Lors de la phase de démarrage, il est nécessaire de fidéliser vos premiers employés.

Une organisation de travail solide et efficace, permettra à chaque département d’assumer ses responsabilités et de réaliser ses objectifs. La société Banijay dirigé par Stéphane Courbit, est une société qui produit un nombre d’émissions, en France et à l’international. Il s’agit d’une société qui se base sur le networking et sur une organisation de travail solide, qui lui permet de prospérer.

Votre approche Commerciale

telecharger

Lors du lancement, votre approche marketing, doit se baser sur le volet commercial. Il faut favoriser les actions de prospection et de communication, qui visent à attirer les clients potentiels vers l’entreprise. La satisfaction de vos premiers clients est importante, ces derniers vont devenir des ambassadeurs de vos produits. L’approche transactionnel, doit évoluer en une approche relationnelle sur le long terme. Une approche, qui cherche à fidéliser les clients et à créer un lien durable et continu avec ces derniers.

 

Learn More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services