Économie sans frontières

   Secteur des télécommunications Commentaires fermés sur    Secteur des télécommunications

   Secteur des télécommunications

Posted by on Avr 12, 2018 in Économie sans frontières

 

Conception réseaux et télécommunication

 

En juin 1992, le CRTC (société d’ingénierie et d’installation dans le domaine du câblage de réseau informatique, qui a pour but la réalisation de tout type de câblage téléphonique) introduit la concurrence pour les services interurbains longue distance sur le marché, et en août 1996, le rapprochement entre la câblodistribution et les télécommunications est validé par le gouvernement.

Les modalités restent à définir, comme l’annonce de la disparition de la câblodistribution, est devenu l’illustration de la convergence réglementaire aboutissant à la construction des autoroutes de l’information.

 

La concurrence dans l’industrie canadienne des télécommunications

Bell Canada :

Bell Canada (une des plus grandes sociétés du Canada et l’une des principales compagnies de télécommunications) a pendant de longues années joué le rôle d’un monopole privé dont les attributions sont analogues à celles d’un monopole d’État, ce qui a peut-être limité le développement dans des domaines connexes.

L’introduction successive de la concurrence à la fin des années 1970 a conduit ses gestionnaires à jouer la carte de la polyvalence sans nécessairement rechercher la convergence.

 

Téléglobe :

Téléglobe (opérateur de télécoms canadien) est la société mère du seul fournisseur de services du Canada.

Cette société possède d’autres entreprises de télécommunications internationales ; Téléglobe USA, qui a le statut de revendeur et fournisseur aux États-Unis, et Téléglobe International qui assure des services de télécommunications en Grande-Bretagne, et en Allemagne.

Cette entreprise a bénéficié d’un monopole sur les communications par satellite et par câble jusqu’au 2000.

 

Le positionnement de Téléglobe dans les systèmes à couverture globale était un indice de la stratégie de Charles Sirois (son président (homme d’affaires)) dont le principal objectif était de diversifier les activités de télécommunications, tout en recherchant la complémentarité des réseaux.

Initialement présent sur le marché des communications textuelles et vocales par satellite, Téléglobe a dû se centrer sur Orbcomm qui propose de la transmission de données bidirectionnelles.

Les systèmes à couverture globale ne représentent pas le seul marché sans fil dans lequel Téléglobe est actionnaire.

La société est en effet aussi présente dans le domaine de la radiodiffusion par l’entremise de sa filiale “Téléglobe Entreprises Média” qui a créé la société Look Télé.

Le reflet de la culture de l’entrepreneur et la nécessité d’aller chercher des capitaux importants constituent alors les piliers de la stratégie de cet homme d’affaires canadien “Charles Sirois”.

 

Télécommunications en France :

En France, les systèmes de télécommunication sont très développés.

Les systèmes cellulaires comprennent des services d’itinérance à l’étranger, ils sont en pleine expansion.

La France a au jour d’aujourd’hui quatre réseaux mobiles : Bouygues telecom, SFR, Orange et Paritel.

Forte de ses compétences d’installateur téléphonique et internet professionnel ainsi que d’opérateur téléphonique, Paritel permet à ses clients d’investir dans un équipement répondant exactement à leurs usages…

Learn More
   Industrie des télécommunications Commentaires fermés sur    Industrie des télécommunications

   Industrie des télécommunications

Posted by on Mar 22, 2018 in Économie sans frontières

 

L’industrie française des télécommunications génère annuellement une valeur ajoutée de l’ordre de 15 milliards € net et emploie directement quelque 132 000 personnes.

Or, pour tous les pays industrialisés, le réseau des télécommunications est devenu un facteur déterminant dans la compétitivité des organisations (industries ou commerces, services publics ou parapublics) et dans la vie des individus eux-mêmes.

Pour la France, la “compétitivité” apparaît donc comme une priorité dans la poursuite de la croissance économique.

 

  Les entreprises de télécommunication en France

Il s’agit d’une industrie majeure au pays. Bien que la France exporte des produits de télécommunication, elle demeure importatrice net de ces produits.

Les États-Unis constituent le principal partenaire commercial de la France dans cette industrie.

Il faut souligner la montée récente de la Chine comme client des fabricants de produits de télécommunication au cours des années récentes.

  Les télécommunications comme facteur de compétitivité

L’intensification de la concurrence mondiale, la globalisation des marchés et les progrès des technologies de l’information sont en voie de transformer les économies des pays industrialisés.

Le phénomène courant de restructuration de l’économie est pour une bonne part attribuable à ces facteurs.

Ainsi, la combinaison de l’informatique et des télécommunications, connue sous le nom de télématique, est devenue un facteur majeur de compétitivité dans un marché de plus en plus concurrentiel.

 

La télématique permet aux entreprises d’adopter des stratégies complexes touchant leur organisation ainsi que leurs liens avec les fournisseurs et avec leurs clients.

Elle est aussi à l’origine du phénomène des alliances et permet d’accélérer le processus d’innovation.

 

Le phénomène de restructuration des organisations, sous l’impulsion des technologies de l’information, va aussi s’étendre au secteur public en raison notamment des difficultés financières et des problèmes de déficit auxquels font face plusieurs gouvernements des pays industrialisés.

 

 

Le secteur des ménages constitue une autre dimension de la compétitivité d’une économie.

L’utilisation d’un terminal à la maison sous diverses formes (téléphone, ordinateur, appareil adapté de télévision) permettra aux entreprises de modifier leurs contacts avec la clientèle au niveau de la vente de produits et services, ce qui va transformer des secteurs comme le commerce de détail, les services financiers, les services de transports et ainsi de suite.

   Améliorer la compétitivité en France par le développement des infrastructures

L’émergence et la progression des réseaux télématiques dans l’économie supposent une offre compétitive d’infrastructures et de services de télécommunication pour pouvoir retirer les avantages concurrentiels de ces développements technologiques.

 

Il existe un lien étroit entre la compétitivité d’une économie et l’offre d’infrastructures et de services de télécommunication dont elle dispose.

En d’autres termes, le réseau de télécommunications et la qualité des services offerts en matière d’échange d’informations à valeur ajoutée sont donc devenus des facteurs déterminants de la compétitivité des organisations et de leur capacité à créer de la richesse.

 

La télécommunication est devenue une ressource stratégique nationale et un levier d’amélioration de la capacité concurrentielle des organisations.

En 2017, le revenu des opérateurs de télécommunications (Paritel, Orange, SFR, Bouygues télécom…) sur le marché s’élève à 20.9 milliards d’euros.

 

  Quel est le meilleur opérateur pro de téléphonie pour entreprise ?

De nos jours, les entreprises ont beaucoup de difficultés à choisir parmi la multitude d’opérateurs (Orange, Paritel, Bouygues télécom…) présents sur le marché.

Donc, afin de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins, le choix de l’accès de votre entreprise doit faire l’objet d’une étude approfondie, soignée, détaillée, et minutieuse…

Learn More
Pourquoi opter pour une stratégie de gestion de risques au sein d’une entreprise ? Commentaires fermés sur Pourquoi opter pour une stratégie de gestion de risques au sein d’une entreprise ?

Pourquoi opter pour une stratégie de gestion de risques au sein d’une entreprise ?

Posted by on Déc 14, 2017 in Économie sans frontières

 

Cet article a pour but d’aider les créateurs d’entreprises à mettre en place une politique de gestion des risques et de prévoir les meilleures solutions de protection.

Lors du démarrage d’une nouvelle entreprise, tout créateur s’intéresse à comment choisir les solutions les plus pertinentes qui protégeront à la fois son projet et ses intervenants.

 

Nous abordons ce sujet avec Grégoire Ezanno, directeur du développement de la société de courtage en assurances, Filiassur.

 

Tout savoir sur l’assurance en entreprise

 

La gestion de risques en entreprises et ses moyens de préventions, sont au cœur de chaque entreprise quels que soient son domaine et sa taille.

Le contrat d’assurances en entreprise, est une des solutions qui peuvent contribuer à sa protection de multiples risques humains et financiers et à couvrir certaines dépenses exceptionnelles ou encore prévisibles.

 

Les contrats d’assurances destinés aux entreprises, servent à protéger ces dernières et à diminuer les

survenances et l’ampleur d’un problème financier ou autre.

Toutefois, la meilleure solution pour se protéger des risques qui peuvent impacter une entreprise, c’est d’être guidée par usn professionnel de risque. Ainsi le courtier en assurances de par son expérience, ses compétences et son expertise, sera en mesure d’étudier avec le chef d’entreprise son activité et de définir les mesures de protection à prendre.

« Faire appel à un expert des risques en entreprise, est une étape indispensable qui aidera le dirigeant du projet d’avoir un diagnostic détaillé des risques et des menaces qui peuvent avoir un impact sur la continuité des activités de l’entreprise. » Affirme le directeur du développement de la société de courtage Filiassur Assurances (F.A).

 

Planifiez dès aujourd’hui vos solutions pour demain

Une fois l’analyse, le diagnostic et la souscription du contrat de l’assurance sont faits, le chef d’entreprise doit suivre ou faire suivre son projet. En effet, rien n’est plus évolutif que la vie d’une entreprise, c’est pour cette raison que tout dirigeant d’entreprise doit non seulement mettre en place une stratégie de protection de menaces et des risques qui peuvent impacter le déroulement du projet mais aussi de suivre de près tous ses détails.

Cela dit, les solutions qui ont été définies aujourd’hui ne seront plus fiables demain, il est donc recommandé de faire souvent le point avec son courtier en assurance afin de déterminer les solutions pour un avenir fleuri et un succès garanti.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Learn More
Le nouveau distributeur d’électricité en France Commentaires fermés sur Le nouveau distributeur d’électricité en France

Le nouveau distributeur d’électricité en France

Posted by on Nov 28, 2017 in Économie sans frontières

Avec la libéralisation de la vente de l’électricité en France, plusieurs sociétés dont Engie, Total, ou Direct Énergie se sont lancées dans la création et la vente de l’énergie entrant directement en concurrence avec EDF.

De e-commerce à la vente d’électricité

Le pionnier de la vente en ligne en France Cdiscount, filiale du groupe Casino, s’est lancé dans la vente de l’électricité à travers la nouvelle société de la filiale, Greenyellow. Proposant un prix concurrentiel, pouvant aller jusqu’15 % moins chère que le tarif réglementé par EDF, mais encore sans obligation d’engagement. « La participation de Cdiscount dans la vente de l’énergie participera dans le changement durable du marché de la vente de l’électricité en France » explique Jean-Charles Naouri PDG du groupe.

La société Greenyellow, se prépare à concurrencer EDF

Durant toute une semaine dans les hypermarchés géant de Saint Étienne, Cdiscount présente sa société qui vend de l’électricité. Greenyellow, se prépare à concurrencer EDF, en effet, la société, créée il y a dix ans, possède des fermes en France et à l’étranger, de production d’électricité solaire, mais aussi 600 000 mètres carrés de toiture de magasin et de parking couverts par des panneaux photovoltaiques. Même-ci EDF détient jusqu’à aujourd’hui 84 % de parts de marché, Greenyellow espère s’imposer dans le marché avec ses 115 centrales de production dans le monde.

« Le grand problème, c’est que les consommateurs ne savent pas qu’ils peuvent facilement changer de distributeur d’énergie, il faut les informer mais encore les aidés à faire le choix judicieux pour eux » déclare Jean-Charles Naouri, en expliquant, que les français sont encore dépendant de EDF vu que selon les études une personne sur deux ignores qu’elle peut changer de fournisseur.

En passant devant les stands promotionnels installés dans le magasin de géant, vous pouvez constater que ce nouveau concurrent dans le marché de la vente de l’électricité, arrive avec une politique tarifaire spéciale. Le vrai enjeu, de la société reste encore de convaincre les gens, puisque 48 % des consommateurs d’énergie ne savent pas encore qu’ils peuvent acheter librement leur électricité à un autre fournisseur. Alors qu’en réalité, le changement se fait très facilement, à travers le site internet ou une application.

En proposant des prix très intéressants et moins restrictifs, Greenyellow, possède déjà 8.6 millions de clients actifs, en enregistrant une hausse de +8.3 % par rapport à l’an dernier.

 

 

 

 

 

Learn More
Faut-il favoriser la qualité ou le prix de ses produits ? Commentaires fermés sur Faut-il favoriser la qualité ou le prix de ses produits ?

Faut-il favoriser la qualité ou le prix de ses produits ?

Posted by on Mai 9, 2017 in Économie sans frontières

 

Que choisir lorsqu’on se trouve dans un supermarché, un produit de grande qualité ou plutôt d’un article pas cher ? Faut-il favoriser la qualité ou le prix de ses produits en magasins ? Ce dilemme quotidien intrigue la plupart des consommateurs quels que soient leurs classes sociales, leurs revenus et leurs préférences.
En effet, l’importance d’avoir un label, une norme ou un référentiel qui réunit à la fois la qualité et le prix d’un produit, est obligatoire dans un marché aussi varié que diversifié.

Mettre en place un Label garantissant la qualité des produits et le prix imbattable, est un avantage pour le consommateur et un gain irremplaçable pour les marques et les distributeurs.

Si un produit au meilleur prix peut répondre au budget prédéfinis d’un consommateur, il peut toutefois présenter des risques de qualité.  Et si nous trouverions des produits de qualité à des prix irrésistibles ?

Certes, les labels comme « Saveur de l’année » et « Élu produit de l’année » nous renseignent sur la qualité d’un produit mais ne prennent jamais en considération le prix. C’est de cette nécessité que le standard MRQP® se fonde.

Pourquoi choisir des produits portant un label MRQP® ?

Pour préserver sa santé, protéger l’environnent et en même temps faire des économies et gérer son budget, il est nécessaire de choisir un produit répondant à des critères de qualité stricts et affichant un prix intéressant.

La mention accordée par l’organisme suisse de certification indépendant MRQP® (Meilleurs Rapports Qualité Prix), garanti à la fois la qualité des produits et des économies importantes réalisées lors de l’achat.

MRQP® met à la disposition des consommateurs une large palette de produits de tous usages, types et importances, offrant une qualité exceptionnelle à des prix défiant toute concurrence.

MRQP®, l’art de faire le bon choix ! 

Signe de distinction pour le consommateur, avantage stratégique pour les marques et les distributeurs…, Meilleurs Rapports Qualité Prix ® offre diverses raisons de se doter de ce label.

Pourquoi opter pour les produits appartenant à ce label ? Quels avantages pour les marques et les distributeurs ?

En choisissant les produits ayant la mention MRQP®, le consommateur pourra profiter de nombreux avantages comme :

  • Faciliter la prise de décision
  • Choisir un produit de qualité et au meilleur prix
  • Optimiser et maitriser les dépenses et le temps des courses

 

En effet, le label MRQP®, offre une multitude d’avantages pour les marques et les distributeurs, à savoir,

 

  • La bonne notoriété auprès des consommateurs
  • La meilleure argumentation de vente
  • L’incontournable source de fiabilité
  • La bonne consolidation des positions
  • L’excellente Structuration et modernisation des comportements de consommation
  • La distinction incontournable…

 

 

 

Learn More
Le couple Ardisson : une histoire d’amour pas comme les autres Commentaires fermés sur Le couple Ardisson : une histoire d’amour pas comme les autres

Le couple Ardisson : une histoire d’amour pas comme les autres

Posted by on Avr 28, 2017 in Économie sans frontières

L’histoire du couple Ardisson a tant attiré les fans de ces deux célébrités et a fait de ces deux un mythe de l’amour.

Il faut vraiment être un grand romantique pour pouvoir tomber amoureux à l’âge de 65 ou encore croiser l’âme sœur qui réunit tous les critères de la femme parfaite.

Il faut vraiment croire en amour comme un jeune Roméo pour pouvoir changer toute sa vie et se marier à l’âge de 65 ans.

C’est en 2014, que l’animateur et producteur de cinéma et de télévision français, Thierry Ardisson est tombé sous le charme de la journaliste de renom Audrey Crespo-Mara et a choisi de faire d’elle son épouse.

 « Tous les chemins m’ont mené à Audrey »

Europe 1 a invité l’animateur de renommée pour nous parler cette histoire d’amour idyllique, du secret de sa rencontre avec la talentueuse journaliste et de cette relation amoureuse qu’il la qualifie d’« assez incroyable ».

D’un appartement artistique à un petit nid d’amour

Comment l’animateur de la télévision a pu tomber amoureux de cette jolie femme et négliger ses 20 ans de différence d’âge ? Comment savait-il que c’est la meilleure ? Comment a-t-il fait pour la convaincre de son amour et la rendre folle amoureuse de lui ?

  1. Ardisson a indiqué lors de la même interview sur Europe 1 que tout est arrivé par hasard et qu’il ne connaissait pas auparavant cette journaliste aux multiples talents, Audrey Crespo-Mara.

 

« J’étais en train d’aménager mon vieil appartement à rue du faubourg-Saint-Honoré quand j’ai vu passer pour la première fois Audrey à la télé. J’avoue, c’était le coup de foudre pour moi. Je lui ai laissé un message sur le fixe et 15 jours après c’est Jean François Rabilloud qui m’appelle. Je lui ai demandé de me la passer et c’est en ce moment-là que je lui ai invité à un déjeuner. Et voilà tout a commencé lors de ce déjeuner. »

Premier rencard amoureux 

Je me souviens très bien de ce rendez-vous. Audrey était encore mariée et moi également la seule chose qui m’est arrivée en tête c’est lui proposer un projet et je lui ai faire croire que j’allais travailler avec elle, que j’allais la produire. Un mensonge affreux j’avoue.

Nous nous sommes fixés un deuxième rendez-vous et les choses me semblaient plus claires et je sentais cet attachement réciproque et voilà amoureux se sont mariés en fin 2014 et ont fait parlé d’eux durant une bonne préiode.

 

 

 

 

 

 

Learn More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services