Élections municipales 2020

Élections municipales 2020

La campagne électorale et ses règles s’appliquent maintenant !

Les prochaines élections communautaires et municipales vont se tenir au printemps 2020.
Plusieurs règles qui définissent des interdits et des obligations pour l’utilisation des moyens de propagande et de communication électorale, vont devoir être absolument respectées.
Si ces règles ne sont pas respectées, le candidat s’expose à certains risques.
La propagande des candidats devra respecter un cadre contraignant et la communication territoriale va être soumise à des restrictions (privation, limitation, etc.).
Le renouvellement des conseillers communautaires et des conseillers municipaux aura lieu le 14 et 21 mars 2020. Donc, la période préélectorale a officiellement débuté.
La communication institutionnelle (l’ensemble des actions de communication) répond à un intérêt général : les administrés doivent être toujours informés des affaires de la collectivité.
Ce droit se poursuit durant la période électorale. La loi relative à la clarification du financement des activités politiques et à la limitation des dépenses électorales du 20 août 2001 précise ce qu’il faut faire (et comment) ou ne pas faire à l’approche des élections.
À noter que les campagnes de promotion économique, touristique et commerciale ou d’information et de sensibilisation restent autorisées durant la période électorale.

Quelle communication en période pré-électorale ?

Les règles applicables en période pré-électorale ont beaucoup évolué, depuis les municipales de mars 2014.
Ça y est. La campagne électorale est officiellement lancée depuis ce lundi 10 février.
Les candidats peuvent utiliser des moyens traditionnels lors de la campagne électorale :
– Les circulaires (lettre destinée et distribuée à plusieurs personnes) adressées principalement aux électeurs ;
– Les tracts (petite feuille ou brochure gratuite de propagande) : depuis la loi du 1er mars 2005, leur distribution n’est plus interdite durant la période électorale ;
– L’affichage : à noter que les affiches imprimées sur papier blanc – et l’affichage sauvage – sont strictement interdites (sauf si ces dernières sont recouvertes d’illustrations de couleur ou de caractère).
– Les réunions : toutes les réunions publiques sont autorisées jusqu’à la veille du scrutin.
Aujourd’hui, les moyens audiovisuels ont acquis une place considérée comme étant prééminente – dominante, supérieure, etc. – dans la communication politique.
À Villefranche-sur-Mer, la campagne électorale, c’est du sport. Cela n’a pas échappé à Mangiapan Jean-Pierre, qui a présenté hier soir son équipe au chapiteau de la citadelle.
Avec trente colistiers sur trente-trois, la liste ‘Ensemble faisons gagner Villefranche-sur-Mer’ est presque bouclée.
“Je déploierai toute mon énergie pour faire revivre notre belle cité… Je souhaite poursuivre ce qu’on a déjà commencé”, indique Jean-Pierre Mangiapan.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services