Un nouvel élan au service de la production indépendante grâce aux SOFICA

Un nouvel élan au service de la production indépendante grâce aux SOFICA

Les SOFICA, ces fameuses sociétés de financement d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques ont été créées par la loi du 26 septembre 1991. Celles-ci constituent des entreprises d’investissement destinées principalement à la collecte de fonds privés. Elles financent la production audiovisuelle et cinématographique indépendante. Elles sont créées soit à l’initiative d’opérateurs du secteur financier, soit à celle de professionnels de l’audiovisuel et du cinéma. Outils de défiscalisation très efficace, ces dernières remplissent leur rôle de moteur pour le marché du cinéma et de l’audiovisuel.
Investir dans la production/création cinématographique et audiovisuelle avec une réduction fiscale importante à la clé. Tel est le fonctionnement de ces fameuses entreprises.
Les investisseurs – qu’ils soient particuliers ou professionnels – qui placent leurs argents dans une SOFICA profitent d’un avantage fiscal important ; une réduction de l’impôt sur le revenu – IR – correspondant à 59 % avec certains investissements. Soit une réduction minimale de 7 950 euros. Ce taux sera porté à 71 % si la SOFICA bénéficiaire place 19 % au moins de ses parts dans des entreprises de production. Celui-ci peut même être majoré à 79 % si la SOFICA choisie consacre 11 % au moins de ses investissements à l’achat de droits qui portent seulement sur les recettes d’exploitation des œuvres cinématographiques à l’étranger. À noter que le redevable doit conserver ses parts jusqu’au 15 mars de la quatrième année suivant celle de la souscription.

Fiscalité des SOFICA

Les sociétés de financement d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques sont agréées chaque année – généralement en novembre – par le Centre National du Cinéma (CNC) et l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) à partir d’une enveloppe fixée par Bercy. La performance de ce type d’investissement est la plupart du temps trop faible, et les adhérents ne récupèrent en moyenne que 69 % de leur mise ; sauf si les séries audiovisuelles et les films financés connaissent un succès commercial exceptionnel. Mais grâce à la réduction fiscale, qui peut aller jusqu’à 79 % avec certains investissements, le rendement de ces fameuses SOFICA atteint 15 %.

Liste des SOFICA agréées

Cette année, onze sociétés ont été agréées par le CNC : Sofitvcine 7, SG Image 2018 (conseillée par la société de gestion “A Plus Finance”), Cinemage 15, Cinepap 4, Palatine Etoile 17, Manon 10, La Banque Postale Image 13, Cofinova 16, Indefilms 8, COFIMAGE 40, Cineventure 5.
A Plus Finance, une société de gestion indépendante, assiste les sociétés de financement d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques dans leurs activités administratives et financières. Elle a conclu avec chaque SOFICA une convention d’assistance spécifique pour mieux répondre à leurs attentes et à leurs besoins.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services