PSG : le président du club parisien a rencontré le préfet de la police de Paris

PSG : le président du club parisien a rencontré le préfet de la police de Paris

Le président du célèbre club du Football parisien (PSG), Nasser Al Khelaïfi, a accepté l’invitation du préfet de Paris, afin de déjeuner en sa compagnie et évoquer ensemble la sécurisation du Parc des Princes, surtout après les incidents qui ont eu lieu le 3 octobre dernier, lors du match de Ligue des champions qui a réuni l’équipe serbe, l’Etoile Rouge de Belgrade et le PSG.

L’affrontement du 3 octobre entre supporters et force de l’ordre

Les responsables du club parisien s’activent en coulisses. En effet, Nasser Al Khelaïfi, le président du PSG, ainsi que son bras droit Jean Martial Ribes, le directeur de la communication de l’équipe de football, ont déjeuné le 19 octobre dernier avec des représentants de la préfecture de Police de Paris. Au cours de cette rencontre, plusieurs sujets ont été évoqués dont celui des affrontements qui ont eu lieu le 3 octobre dernier, suite à la rencontre de Ligue des champions entre l’Etoile Rouge de Belgrade et le club parisien qui s’est achevée avec la victoire de l’équipe parisienne (6-1). En effet, les hauts responsables du club parisien et les représentants de la préfecture ont abordé la mise au point d’une stratégie de sécurisation des alentours du Parc des Princes. Cette collaboration pourrait constituer un nouveau pas en avant, afin d’éviter que ces débordements ne se reproduisent lors de nouvelles rencontres.

Le PSG a pris des décisions en sanctionnant des supporters

Alors que l’UEFA a envoyé un inspecteur, afin de mener une enquête sur ces incidents suite au match Etoile Rouge de Belgrade et le PSG, les responsables du club parisien ont décidé de résilier prés de 30 abonnements de ses supporters. En effet, le préfet de la police de Paris, Michel Delpuech n’a pas hésité à féliciter les responsables du club pour les mesures apportés à l’encontre de 41 supporters qui ont été suspendus et exclus, afin d’éviter de reproduire de tels incidents. En outre, le préfet, ainsi que les représentants de la préfecture de police de Paris, se réjouissent de leur coopération avec les responsables du club afin de garantir la sécurité à tous les supporters du ballon rond à Paris.

Le débordement qui a eu lieu le 3 octobre dernier

Selon le récit des témoins au journal sportif, l’Équipe, le 3 octobre dernier après le coup de sifflet final du match remporté par le PSG face au club serbe, Étoile Rouge de Belgrade, vers 21 h, une centaine de personnes portant des cagoules ont lancé des projectiles sur les forces de l’ordre qui ont réplique par du gaz lacrymogène. Ces affrontements qui n’ont duré qu’une vingtaine de minutes ont effrayé les autres supporters du club parisien. Heureusement, qu’un grand nombre de policiers ont été déployés afin de mettre fin à cet incident et assurer de nouveau le retour du calme.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services