Connaître l’Islam

Connaître l’Islam

Le fondateur de la religion musulmane est “Abū al-Qāsim Muḥammad ibn ʿAbd Allāh ibn ʿAbd al-Muṭṭalib ibn Hāshim”. Celui-ci est considéré comme le Prophète majeur. Il est né vers 620 après Jésus-Christ. Son père “Abd-Allāh ibn Abd al-Muttalib” meurt deux ans avant sa naissance – 618 J.C – et sa mère “Āmina bint Wahb” meurt alors qu’il est âgé de sept ans.

   Muhammad a grandi à La Mecque – actuellement, l’Arabie Saoudite. Il a été élevé par son oncle paternel “Abu Tâlib”. Il épouse Khadija bint Khuwaylid, une riche veuve de 40 ans, à l’âge de 28 ans. Après la mort de Khadija, considérée dans l’Islam comme la mère des croyants, il en épousera plusieurs d’autres et à sa mort – le 10 juin 632 après Jésus-Christ -, il laissera neuf veuves.

     Tandis que de nombreux Arabes dans son entourage sont polythéistes – croient en plusieurs dieux -, lui croit en un seul Dieu, à l’instar des communautés juive et chrétienne présentes dans la région et qu’il fréquente.

    Muhammad a reçu une révélation, pendant une nuit du mois de Ramadan, connue sous le nom de “Laylat Al-Qadr”, à l’âge de 40 ans. Celui-ci raconte que l’Archange Jibril lui est apparu, lui demandant de réciter (ou de lire) des mots, qui seront les premiers textes du Livre saint, le “Coran”.

      Muḥammad ibn ʿAbd Allāh ibn rencontre très vite l’hostilité des Mecquois puisque sa doctrine va à contre-courant des traditions de cette ville polythéiste. Ce dernier répète les mots et les textes de l’Archange Gabriel autour de lui. Certains le croient et forment ses disciples. Cependant, lui et ses croyants – une cinquantaine de personnes – partent en exil à Médine.

    Par son charisme, Muhammad en fera, en quelques années, sa ville ensuite deviendra le chef de toute la région sud de la péninsule arabe. Ce dernier voulait fédérer les tribus arabes et les amener à reconnaître qu’il n’existe qu’un Dieu unique.

       Les cinq piliers de l’Islam

  La pratique du culte repose principalement sur cinq obligations – obligations de culte – tellement importantes et essentielles qu’on les appelle “les piliers” de l’Islam. Certes des obligations rituelles, mais leur aspect formel ne suffit pas : il est cependant indispensable de les accompagner d’une intention sincère et pure pour que celles-ci revêtent un caractère régulier.

– Le premier, et le plus important, est la profession de foi ;

– La prière : les cinq prières quotidiennes “Al Sobh, Al Dohr, El Asr, Al Maghrib, Al Icha” ;

– L’aumône “Al Zakat”, qui occupe une place très importante dans la religion musulmane ;

– Le jeûne du mois de Ramadan – la révélation du Coran était durant ce mois saint ;

– Le pèlerinage à La Mecque “Al Hajj”.

    Le Fanar, Centre Culturel Islamique : horaires de Prière

  Le Centre Culturel Islamique de Qatar “Al Fanar” – “Phare” en qatari – représente une organisation à but non-lucratif – dont l’objectif principal est la réalisation de bénéfices. Celle-ci a comme but d’informer les gens, notamment les étrangers sur la culture qatarienne ainsi que sur l’Islam. Elle se situe au cœur de Doha. Impossible de passer à côté de l’édifice sans le remarquer ! Ce centre culturel islamique renferme une bibliothèque, une salle de prière, une école religieuse, et une mosquée. Celui-ci permet de redécouvrir ou de découvrir la religion musulmane.

    Horaires de Prière Doha

 – Al Fajr : 03 : 16 mn ;

 – Al Dohr : 11 : 38 mn ;

 – Al Asr : 15 : 02 mn ;

 – Al Maghreb : 18 : 33 mn ;

 – Al Icha : 19 : 59 mn.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services