Investissement dans des PME : comment profiter des avantages fiscaux ?

Investissement dans des PME : comment profiter des avantages fiscaux ?

Permettant d’alléger la facture fiscale des investisseurs, le placement dans des PME est l’une des investissements les plus appréciés en France. Grâce au dispositif Madelin ou aussi appelé IR PME, tout investisseur assujetti à l’impôt sur le revenu IR, peut voir ses impôts se réduire, en investissant des sommes dans le capital de PME européennes et françaises.
Comment et où investir afin de profiter de ces avantages fiscaux ? Ne vous inquiétez pas grâce à l’intervention de Fabrice Imbault, le directeur Général de la société de gestion A Plus Finance, vous saurez tous les détails sur les avantages des investissements dans les PME.

Quelles nouveautés dans le secteur de l’investissement dans les PME ?

Les placements effectués en 2017 dans les petites et moyennes entreprises françaises font l’objet de deux systèmes de réduction d’impôt ISF PME et IR PME. Ce dernier accorde une réduction sur l’impôt sur le revenu, pouvant atteindre 18 % du montant investi. Le dispositif ISF PME, est une réduction sur l’impôt de solidarité sur la fortune qui peut atteindre 50 % du montant investi.
Avec la loi de finance de 2018 et la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune, l’investisseur peuvent profiter seulement du dispositif IR PME et son taux de réduction de 18 % accordé lors d’un placement au capital d’une entreprise.
Le taux de réduction de l’impôt sur le revenu est stable pour l’instant à 18 %, puisque l’augmentation de ce taux de défiscalisation à 25 % n’est pas encore applicable.

Comment profiter de ces avantages ?

Il est important de mentionner que l’investissement dans une entreprise doit répondre à un nombre de critères d’éligibilité mis en place par la loi. En effet, le contribuable doit répondre à deux conditions qui sont :
– L’investisseur doit être une personne physique
– Il doit être domicilié fiscalement en France.
Pour profiter des avantages fiscaux, il faut que la PME remplie un nombre de critères d’éligibilité. Selon l’équipe de la société de gestion indépendante A Plus Finance, l’investissement doit se faire en actions. Il est important de rappeler que les avantages fiscaux ne s’applique pas aux obligations.

Durée de détention des parts

Les parts acquises par l’investisseur doivent être conservées durant une durée minimale de 5 ans suivant la souscription. Il est important de noter que l’investissement ne doit pas s’inscrire dans un PEA (plan d’épargne en actions) ou un PEA-PME.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services