« Manger pour moins de 50 euros dans le château de Versailles », est possible dans le nouveau restaurant d’Alain Ducasse

« Manger pour moins de 50 euros dans le château de Versailles », est possible dans le nouveau restaurant d’Alain Ducasse

Le nouveau restaurant d’Alain Ducasse, Ore, qui signifie bouche en latin, s’installe dans le pavillon Dufour du château de Versailles.   « C’est un restaurant au musée, pas un restaurant de musée » insiste le célèbre chef français.

Un restaurant, deux visages

Le jour, le restaurant est un café contemporain idéal pour une pause gourmande ou pour déjeuner « pour pas cher » lors de la visite du château. Des petits déjeuners, des goûters chics, des plats raffinés, aux prix accessibles, seraient aux services des visiteurs.

Le soir, le lieu sera privatisé et un restaurant inspiré de l’époque de Louis XIV, ouvrira ses portes pour une expérience royale « Pour le personnel, nous avons réédité des habits en feutre et des perruques contemporaines, en tissu », indique le chef étoilé.

« Au final, avec Ore, je rends accessible un rêve : pouvoir être dans l’étage noble du pavillon Dufour du château de Versailles et manger pour moins de 50 euros. Le soir, le dîner royal est à partir de 500 euros (hors privatisation). Ce n’est pas plus cher qu’un repas dans un établissement trois étoiles… Et Versailles est bien plus qu’un palace : un palais royal. Je réfléchis à des formules nocturnes à partir de 100 euros. Je pourrais aussi décider de réserver dix tables de quatre pour des dîners royaux plus accessibles, une fois par mois. », raconte le chef étoilé à Charlotte Legrand.

Association avec Elior group

L’ambassadeur de la gastronomie Française, Alain Ducasse s’est associé au leader mondial de la restauration collective Elior group. Ce lien de partenariat, se traduit par la prise de participation, du groupe Elior, de 10% du capital d’Alain Ducasse. « Ce partenariat avec le groupe Elior nous fait inaugurer un modèle qui réconcilie la grande échelle et l’excellence », s’exprime le chef étoilé au sujet de cette collaboration. De sa part, Philipe Salle trouve que « c’est une vision partagée de l’excellence et une volonté d’innover pour mieux servir les consommateurs qui ont incité nos deux groupes à unir leurs forces ».

Avec 1,3 millions de repas, servi par jour en France, le groupe Elior est l’un des leaders mondiaux de la restauration collective.  Philipe Salle vient de nommer Cyril Capliez en tant que DGA. L’ancien conseiller auprès du ministre des PME, commerce et artisanat, M. Capliez est aussi Vice-Président et Trésorier du Syndicat européen de la restauration collective Food Service Europe.

Une aventure au château de Versailles avec Stéphane Courbit

Le chef qui vient de souffler ses 60 bougies le 13 septembre a un autre projet à Versailles. Un hôtel de charme.

Alain Ducasse entreprises et le groupe Lov Hôtel Collections de Stéphane Courbit ont été retenu par l’établissement public du château de Versailles pour transformer trois établissements (Grand contrôle, Petit contrôle et le pavillon des cent premières marches), inoccupés depuis 2008, en un hôtel de luxe au sein du château de Versailles (Voir cette actualité de Stephane Courbit et Alain Ducasse).

« (…) Le groupement LOV Hotel Collection/Alain Ducasse entreprise exploitera l’hôtel après y avoir effectué les travaux de sauvegarde et de restauration du monument historique ainsi que les opérations d’aménagement nécessaires au fonctionnement du programme hôtelier », indique le communiqué de l’établissement public du château de Versailles.

Ce projet exceptionnel, sera dévoilé en 2018 et il « proposera un hôtel de prestige d’une vingtaine de chambres, et un restaurant de haute cuisine française ».

 

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services