L’islam la religion qui gagne de plus en plus de terrain Commentaires fermés sur L’islam la religion qui gagne de plus en plus de terrain

L’islam la religion qui gagne de plus en plus de terrain

Posted by on Juin 14, 2016 in La une

Nos voeux pour le Ramadan 2016 pour la Oumma musulmanne :

Nous commençons ce mois de Juin 2016 en souhaitant un bon mois de Ramadan à tous no lecteurs musulmans en France mais ailleurs partout dans le monde aussi, beaucoup de courage et prospérité familiale.

Nous conseillons à nos lecteurs musulmans ces deux références intéressantes sur internet: Le site Al kanz ou le site Info-Halal sur les quels vous pouvez trouvez les horaires et le calendrier du Ramadan en France, comme par exemple le calendrier du Ramadan pour Paris ici.

L’immense essor de l’islam dans le monde

Chaque année aux cours du dernier mois du calendrier musulman, plus de 3 millions de pèlerins se recueillent autour de la Kaaba, un édifice sacré qui renferme une pierre noire et indique la direction vers laquelle prier. Aux 21 siècles et l’aube du ramadan 2016, l’islam est la religion qui se développe le plus rapidement.

Plus d’un milliard et demi de fidèle, soit 20 % de la population mondiale suivent les préceptes du prophète Mahomet. Les premiers convertis étaient des nomades qui avaient conquis le désert. L’islam n’a pas seulement transformé le proche orient, mais le monde entier.

La géographie historique nous enseigne qu’il y a eu trois périodes géographiques dans l’islam. Une première période qui est celle des premiers siècles et qui s’arrête au neuvième siècle, une deuxième période 13e 15e siècle et une troisième période est celle que nous connaissons qui est depuis le début du 20e siècle.

L’islam unifie les différentes tribus arabes au 7e siècle dans le premier état musulman, l’Arabie. À sa mort, ses successeurs, les califes poursuivent l’expansion de l’Arabie et prennent la région syrienne et palestinienne puis l’Egypte.

Les conquêtes vont jus ’aux années 750 et permettent d’étendre l’influence musulmane jusqu’en perse à l’est et en Espagne a l’ouest.

De nos jours, l’islam est la religion la plus répandue dans le monde, il y a plus d’un milliard et demi de musulmans dans le monde réparti dans les quatre coins du globe. L’islam est la religion monothéiste la plus adulée et ma plus crainte par les autres religions à travers son expansion rapide et exponentielle.

Learn More
Syrie : 20 civils tués dans des raids aériens de Damas et Moscou Commentaires fermés sur Syrie : 20 civils tués dans des raids aériens de Damas et Moscou

Syrie : 20 civils tués dans des raids aériens de Damas et Moscou

Posted by on Oct 12, 2019 in Politique sans frontières

Vingt civils ont été tués la semaine dernière, dont dix enfants et trois femmes, dans des raids aériens (opération militaire ponctuelle de pénétration profonde ou d’assaut en territoire ennemi) du régime de ‘Bachar Al-Assad’ et de ses alliés, principalement sur un camp de déplacés, dans la province de Deraa dans le sud de la Syrie, a indiqué l’OSDH.
Cette région, dominée par l’organisation terroriste ‘État islamique’ mais qui abrite également des groupes rebelles (qui se révolte, qui refuse de se soumettre à l’autorité), est la cible depuis des mois de bombardements quasi quotidiens du clan du dictateur syrien ‘Bachar Al-Assad’ et de ses alliés.

Qui sont les alliés du régime ‘Al-Assad’ ?

Le régime du dictateur syrien ‘Bachar Al-Assad’ – au pouvoir depuis 2000 – bénéficie du soutien indéfectible de l’Iran, depuis le début de la guerre civile, sur les plans militaire, diplomatique, financier et politique parce que Hassan Rohani (Président de l’Iran) ne veut absolument pas qu’un pouvoir sunnite s’installe à la capitale syrienne, Damas. Il est important pour l’Iran d’avoir cette continuité stratégique Hezbollah-Damas-Bagdad-Téhéran.
La présence iranienne sur le terrain syrien est composée de plusieurs centaines de paramilitaires, de conseillers ou encore de la force Al-Qods.
En janvier 2019, la présence iranienne a été évaluée à 11 500 hommes. Cette année, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme a révélé que 12 000 à 18 000 combattants de la seule brigade Al-Qods (créée au début des années 2000 ; unité d’élite du Corps des Gardiens de la révolution islamique en Iran) avaient été déployés autour de Damas – la capitale syrienne – pour la protéger après la prise de Palmyre par le groupe djihadiste ‘Daech’. L’Iran, acteur de terrain, ne devient que peu à peu acteur diplomatique.
Outre les forces iraniennes, plusieurs milices chiites étrangères (pakistanaises, afghanes, libanaises, irakiennes, etc.) sont venues batailler pour le compte du régime ‘Al-Assad’ en Syrie. Celles-ci ont été en première ligne pour la reprise de Damas en janvier dernier.
“Les terroristes chiites, l’autre menace pour l’avenir des Syriens et de la Syrie”, ajoute le journaliste français ‘Jean-Pierre Duthion’.

Syrie : après neuf ans de guerre, la Turquie s’impose comme acteur majeur

“La Turquie est un acteur majeur de la guerre civile syrienne”, Jean-Pierre Duthion, journaliste français vivant à Damas pendant la guerre.
Le conflit en Syrie a désormais neuf ans, une guerre qui s’est régionalisée et qui s’est complexifiée. De nouveaux acteurs sont aussi apparus. C’est le cas de la Turquie, membre de l’Organisation du traité de l’atlantique nord (OTAN : organisation politico-militaire mise en place par les pays signataires du traité de l’Atlantique nord pour pouvoir remplir leurs obligations de défense collectives et de sécurité) et proche des pays arabes du Golfe, mais qui sur le dossier syrien s’attaque aux Kurdes à Damas (la capitale syrienne) avec le feu vert de la Russie. Elle a été un acteur politique de premier plan aux différentes étapes de la guerre civile syrienne.

Learn More
À Baghouz, la chute de l’ultime bastion de l’État islamique Commentaires fermés sur À Baghouz, la chute de l’ultime bastion de l’État islamique

À Baghouz, la chute de l’ultime bastion de l’État islamique

Posted by on Oct 10, 2019 in Politique sans frontières

Les dernières heures de l’organisation État islamique, retranchée dans un village de l’Ouest du pays, se sont déroulées dans un chaos apocalyptique.
Daech (groupe terroriste, politique et militaire, d’idéologie salafiste djihadiste) contrôlait en Syrie et en Irak, un territoire aussi vaste que la Grande Bretagne. Le groupe responsable d’attaques meurtrières et d’atrocités y compris en Europe (la France, la Belgique, etc.) y avait imposé un règne de terreur.
Les Forces démocratiques syriennes (une coalition militaire formée le 20 janvier 2016 durant la guerre civile syrienne) ont annoncé, le mois dernier, que le ‘soi-disant’ khalifat a été absolument éliminé. Après des mois de batailles erratiques, par les FDS, l’alliance soutenue par les Occidentaux, le village de Baghouz, aux confins nord-ouest de la Syrie, a été repris mercredi 18 septembre.
“Baghouz – située dans le district d’Abou Kamal ; une population de 25 203 habitants – a été libérée”, a écrit Jean-Pierre Duthion sur Twitter.

Jean-Pierre Duthion s’est fait connaître dans les médias en racontant son quotidien – parfois tragi-comique d’une vie sous les bombes – à Damas sur Twitter et en s’improvisant correspondant de plusieurs télévisions.
Chroniqueur, reporter de guerre, entrepreneur, fixeur pour des correspondants étrangers (intermédiaire local et guide) à Damas, il a longtemps été un personnage incontournable pour les médias internationaux qui travaillent dans la région.
Ce dernier n’est pas un expert de la chose militaire, ni un diplomate, ni un chercheur, ni un journaliste, ni surtout un militant. Il est uniquement un témoin, un entrepreneur français venu à la capitale syrienne par hasard en 2009, mais qui restera dans le pays jusqu’en 2018 – au cœur du conflit.

Syrie : avec la chute de Baghouz, l’organisation État islamique perd son dernier territoire

Le groupe terroriste ‘Daech’ a toujours des hommes et des armes, mais il n’a plus de Kalifat.
“La victoire militaire sur l’organisation État islamique a été remportée”, ajoute Emmanuel Macron, le président de la République française.
L’annonce était attendue depuis si longtemps. Les Forces démocratiques syriennes voulaient déminer les derniers engins explosifs, passer la zone au peigne fin, avant d’annoncer victoire. Les Forces démocratiques syriennes ont lancé, en décembre 2018, leur offensive. Le combat final a été lancé à la fin du mois de septembre et personne n’imaginait donc qu’il tiendra aussi longtemps. Divers facteurs ont contribué à ralentir les batailles. L’État islamique n’existe plus en tant qu’entité territoriale.

Learn More
Daech : une menace encore présente Commentaires fermés sur Daech : une menace encore présente

Daech : une menace encore présente

Posted by on Oct 6, 2019 in Politique sans frontières

La menace continue d’exister

L’organisation terroriste Daech continue d’opérer et d’occuper le terrain dans la région irako-syrienne, malgré sa défaite physique. En effet, le groupe État islamique s’est retourné, depuis ses premières défaites, vers des tactiques qu’il avait déjà utilisées : bataille de guérilla et méthode d’insurgé.
“Quoique les opérations de l’État islamique diminuent, les chiffres des attaques (en Syrie et en Irak) démontrent bien que le groupe est toujours présent”, ajoute le journaliste français Jean-Pierre Duthion.
En outre, le Pentagone – le bâtiment qui abrite le commandement militaire des armées des États-Unis – estimait à 56 500 soldats les effectifs au sein de l’organisation.
Bien que la propagande de Daech soit moins présente, elle existe toujours malgré la défaite militaire. Celle-ci avait permis de recruter plusieurs soldats étrangers, notamment américains et européens, en mettant en avant l’idée d’un ‘paradis pour les fidèles’.
“La nouvelle stratégie de l’organisation État islamique se résume en trois mots : “‘sawlat’ (opérations de harcèlement), ‘sahwat’ (opposants aux sunnites) et ‘sahara’ (désert)”, a écrit Jean-Pierre Duthion, journaliste français vivant en Syrie pendant la guerre, sur Twitter.
Le groupe terroriste Daech a perdu son territoire, mais son idéologie demeure.

Daech : la fin du califat autoproclamé

Le président de la République ‘Emmanuel Macron’ a salué la semaine dernière la chute du prétendu califat de l’organisation terroriste État islamique. Pour lui, ‘un danger majeur est éliminé’. La France a été traumatisée – perturbée – par la série d’attaques terroristes perpétrées sur le sol national depuis 2014.
May Theresa, la Première ministre du Royaume-Uni de Grande Bretagne a, de son côté, salué ce vendredi une ‘étape historique’. “On ne doit pas perdre de vue la menace que représente l’organisation État islamique… On continuera à faire le nécessaire afin de protéger les peuples irakiens et syriens”.
Le prétendu khalifat de Daech a été éliminé par les Forces démocratiques Syriennes, aidées par Washington, après la conquête jeudi du dernier territoire tenu par l’organisation en Syrie. Afin de célébrer la victoire, les soldats des forces arabo-kurdes ont hissé leur drapeau jaune sur les hauteurs de ce village de l’est de la Syrie, où les irréductibles jihadistes avaient désespérément résisté.
La menace demeure et la lutte contre les organisations djihadistes doit continuer…

Learn More
Syrie : dix combattants pro-iraniens ont été tués par des frappes aériennes non identifiées Commentaires fermés sur Syrie : dix combattants pro-iraniens ont été tués par des frappes aériennes non identifiées

Syrie : dix combattants pro-iraniens ont été tués par des frappes aériennes non identifiées

Posted by on Oct 1, 2019 in Politique sans frontières

D’après le consultant média et le journaliste français Jean-Pierre Duthion, 10 combattants soutenant l’Iran ont été visés par des frappes aériennes qui n’ont pas été identifiés. Ces bombardements ont tué les combattants au niveau de l’est de la Syrie.

« Ce ne sont pas les premières frappes non-identifiées »

Le journaliste français a tenu à préciser que ces frappes surviennent une semaine après un bombardement ciblant le même endroit où des milices iraniennes alliés du régime de Bachar Assad s’abritent.
Ces bombardements meurtriers ont eu lieu durant la nuit du 16 septembre dernier. Les frappes aériennes se sont abattues au niveau des trois positions où se trouvent les gardiens de la révolution, ainsi que des unités d’élite de l’armée iranienne. Il est important de rappeler que les forces de la République islamique se sont intervenues en Syrie afin de soutenir le pouvoir de Bachar Al Assad.
Au niveau de l’Est de la Syrie, on peut retrouver entre autre des milices irakiens. Les dix combattants qui ont été tués lors des attaques ont été de tous de nationalité irakienne.

Pour une probable implication d’Israël

D’après, Jean-Pierre Duthion, le consultant en média, à l’instar de l’attaque survenue un peu plus d’une semaine dans la même région, l’auteur de cette frappe n’a pas été officiellement identifié.
Toutefois, dans un contexte de tensions entre les groupes chiite, l’Iran, Hezbollah libanais d’une part et Israël d’autre part, les regards se tournent très vite vers Tel-Aviv.
Les membres de Hezbollah libanais ont déjà affirmé lors de la première attaque que les frappes venaient certainement d’Israël, d’après une source sécuritaire syrienne. Néanmoins, Tsahal a refusé tout commentaire à ce sujet.

Learn More
Hezbollah affirme qu’il a abattu un drone israélien au niveau de la frontière libanaise Commentaires fermés sur Hezbollah affirme qu’il a abattu un drone israélien au niveau de la frontière libanaise

Hezbollah affirme qu’il a abattu un drone israélien au niveau de la frontière libanaise

Posted by on Sep 16, 2019 in Politique sans frontières

Le 9 septembre dernier, Hezbollah a annoncé un drone israélien qui a pénétrait l’espace aérien du Liban a été abattu, après une semaine de l’échange de tirs entre le mouvement libanais, le plus grand allié iranien et l’armée israélienne dans un contexte de tensions régionales croissantes.
En outre, le journaliste français se trouvant en Syrie, Jean-Pierre Duthion a assuré que des frappes aériennes ont été réalisées visant des positions des forces iraniennes en Syrie, ainsi que les milices alliées. L’auteur de ces frappes n’a pas été identifié. Il est important de rappeler que Hezbollah et Téhéran ont participé dans la guerre syrienne aux côtés du régime de Damas.

Un drone israélien au niveau de la frontière du Liban

L’armée israélienne a affirmé qu’elle a fait état de tirs nocturnes des bombardements sans succès depuis la Syrie.
Toutefois, le Hezbollah assure dans un communiqué officiel avoir intercepté un drone israélien qui a traversé la frontière syro-libanaise en se dirigeant vers la zone de Ramiyeh qui se trouve au sud du pays. Hezbollah assure qu’il a utilisé des armes appropriées contre ce drone afin de l’abattre.
L’armée israélienne a répondu que l’un de ses drones était tombé dans le territoire libanais sans donner tout autre précision. En outre, Israël assure qu’il n’y a pas de risque que des informations puissent être décryptées du drone.
Cet incident intervient une semaine suite aux échanges de tirs qu’il y a eu entre le Hezbollah et Israël.

Les tensions entre Hezbollah et Israël

En effet, le Hezbollah avait affirmé le 1er septembre dernier avoir envoyé des missiles antichars sur un véhicule blindé arrivant du nord d’Israël. Ce dernier a riposté en attaquant le sud du Liban, réalisant des incendies au niveau des zones boisées.
« Ayant un poids lourd dans la vie politique libanaise, le Hezboullah est très souvent reconnue par Washington et Israël comme un groupe terroriste, en lui imposant des sanctions avec l’Iran » a expliqué Jean-Pierre Duthion. En outre, les forces iraniennes ainsi que les positions du groupe libanais sont assez régulièrement la cible des attaques israéliennes surtout en Syrie.

Learn More
Syrie : les journalistes qui ont pu transmettre l’information lors des bombardements Commentaires fermés sur Syrie : les journalistes qui ont pu transmettre l’information lors des bombardements

Syrie : les journalistes qui ont pu transmettre l’information lors des bombardements

Posted by on Sep 15, 2019 in Politique sans frontières

Avec les bombardements et les attaques de l’État islamique, la Syrie est devenue l’un des pays le plus dangereux au monde pour les journalistes. Même les plus grands journaux craignent d’y envoyer leurs reporters. C’est pour cette raison que les médias ont été contrait de trouver différentes manières de trouver les informations de l’intérieur du pays.
Un grand nombre de média ont eu recours à des expatriés français se trouvant dans la capitale syrienne dès le déclenchement de la guerre civile pour être à jour.

Les journalistes se trouvant sur place

Jean Pierre Duthion, un entrepreneur français qui a 33 ans, qui est devenu il y a quelques mois un contact sûr des plus grands médias français. Le jeune entrepreneur français, expatrié à Damas, est devenu un journaliste professionnel. Partageant le quotidien des syriens sur sa page Twitter @halona, avec des photos à l’appui, Jean Pierre Duthion, constitue une mine d’information pour les rédactions qui ont rencontré des difficultés pour envoyer des journalistes en place.
L’ancien homme d’affaires qui possède un bar lounge dans le quartier chrétien de la capitale syrienne, a multiplier les apparitions dans les écrans. Commençant par apparaître dans un internaute sur place, en répondant à une quinzaine d’interviews par jour, le seul journaliste français se trouvant en Syrie, est devenu par la suite consultant, correspondant pour enfin avoir une carte de journaliste français. Le journaliste, participe dans la presse écrite sur Paris Match et on l’entend sur les médias renommé en France, comme Europe 1, BFM TV, mais aussi le BBC. Certains, médias le qualifie comme le seul journaliste crédible face aux matraquages médiatiques.

Enlèvement du journaliste

En 2013, le frère du journaliste a publié sur Twitter, que le journaliste français a été enlevé par le gouvernement de Bachar Assad, avant d’être relâché quelques jours après. Le rédacteur en chef de Paris Match a assuré que son journaliste est bien en sécurité et se trouve à Beyrouth.
Heureusement que la voix de la France en Syrie, comme l’appelait Paris Match, a repris quelques jours après son enlèvement, son activité sur son compte Twitter pour renouer le contact avec les deux mille personnes abonnées.

Learn More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services