L’islam la religion qui gagne de plus en plus de terrain Commentaires fermés sur L’islam la religion qui gagne de plus en plus de terrain

L’islam la religion qui gagne de plus en plus de terrain

Posted by on Juin 14, 2016 in La une

Nos voeux pour le Ramadan 2016 pour la Oumma musulmanne :

Nous commençons ce mois de Juin 2016 en souhaitant un bon mois de Ramadan à tous no lecteurs musulmans en France mais ailleurs partout dans le monde aussi, beaucoup de courage et prospérité familiale.

Nous conseillons à nos lecteurs musulmans ces deux références intéressantes sur internet: Le site Al kanz ou le site Info-Halal sur les quels vous pouvez trouvez les horaires et le calendrier du Ramadan en France, comme par exemple le calendrier du Ramadan pour Paris ici.

L’immense essor de l’islam dans le monde

Chaque année aux cours du dernier mois du calendrier musulman, plus de 3 millions de pèlerins se recueillent autour de la Kaaba, un édifice sacré qui renferme une pierre noire et indique la direction vers laquelle prier. Aux 21 siècles et l’aube du ramadan 2016, l’islam est la religion qui se développe le plus rapidement.

Plus d’un milliard et demi de fidèle, soit 20 % de la population mondiale suivent les préceptes du prophète Mahomet. Les premiers convertis étaient des nomades qui avaient conquis le désert. L’islam n’a pas seulement transformé le proche orient, mais le monde entier.

La géographie historique nous enseigne qu’il y a eu trois périodes géographiques dans l’islam. Une première période qui est celle des premiers siècles et qui s’arrête au neuvième siècle, une deuxième période 13e 15e siècle et une troisième période est celle que nous connaissons qui est depuis le début du 20e siècle.

L’islam unifie les différentes tribus arabes au 7e siècle dans le premier état musulman, l’Arabie. À sa mort, ses successeurs, les califes poursuivent l’expansion de l’Arabie et prennent la région syrienne et palestinienne puis l’Egypte.

Les conquêtes vont jus ’aux années 750 et permettent d’étendre l’influence musulmane jusqu’en perse à l’est et en Espagne a l’ouest.

De nos jours, l’islam est la religion la plus répandue dans le monde, il y a plus d’un milliard et demi de musulmans dans le monde réparti dans les quatre coins du globe. L’islam est la religion monothéiste la plus adulée et ma plus crainte par les autres religions à travers son expansion rapide et exponentielle.

Learn More
Le Qatar a fait du PSG son arme de  revanche Commentaires fermés sur Le Qatar a fait du PSG son arme de revanche

Le Qatar a fait du PSG son arme de revanche

Posted by on Juil 15, 2019 in Sport sans frontières

L’équipe du Paris-Saint Germain a montré une remarque évolution grâce à l’émir du Qatar, Tamim bin Hamad Al Thani, propriétaire du club parisien depuis 2011 par l’intermédiaire du fonds Qatar sports investissements. Malgré que son pays est en conflit politique avec le quartet formé par L’Arabie saoudite, L’Emirats arabe unis, l’Egypte et le Bahreïn, l’émir de 37 ans, s’investit en personne pour participer à la relance du PSG à la conquête de la Ligue des champions. Avec son homme de confiance Nasser Al Khelaïfi comme président du PSG, l’émir compte améliorer les résultats du club parisien. Le souverain du Qatar compte sur ce club pour redonner une image positive sur son pays.

Le Qatar a misé sur Neymar

Début août 2017, le club parisien a accueilli dans son équipe le grand joueur brésilien Neymar. En effet, l’émir Tamim bin Hamad Al Thani, le souverain de l’état du Qatar et propriétaire du PSG, a bien su misé sur le bon joueur. L’arrivée du Brésilien à Paris fut un des temps forts de l’année.
Une fois Neymar est devenu officiellement le joueur du PSG, le club la communiqué haut et fort pour contredire le coéquipier de Neymar au Barça, Piqué qui a assuré sur Twitter que son ami a décidé de rester dans l’équipe espagnole.

Le PSG a gardé le secret jusqu’à la fin

Durant deux semaines plusieurs intox sont venues agrémenté le suspens qui tourne autour de la nouvelle équipe qui accueillera Neymar Jr. D’un coté l’équipe du Barcelone a confirmé en juillet 2017, que le club parisien paiera 222 millions d’euros pour le transfert de Neymar, de l’autre côté le PSG n’a pas déclaré officiellement cette transaction. Chaque presse française n’a pas hésité d’épier chaque geste, réaction ou parole du joueur pour déterminer le mystère bien gardé.
Le début août Neymar a quitté le FC espagnol pour rejoindre le PSG. Lors de la conférence de presse de Neymar au Parc des princes, 300 journalistes sont venus du monde entier pour marquer cette journée, dépassant largement l’affluence lors de l’arrivée de David Beckham en 2013 ou de Zlatan Ibrahimovicen.

L’émir est bien informé sur son équipe

L’émir est un fan du football. Même-si, il a d’autres obligations pour commander son pays, il ne rate aucun match du PSG. En bon connaisseur du ballon rond, l’émir n’hésite pas de donner ses conseils en appelant plusieurs fois par semaine Nasser Al Khelaïfi le président du PSG. Les deux hommes sont très proches, ils prennent les décisions les plus stratégiques ensemble. Selon les rumeurs certains joueurs possèdent la ligne directe de l’émir.
Sans oublier, Jean-Martial Ribes, responsable de la communication du club, c’est un maillon très important dans la réussite du club parisien. Très proche de Nasser, Jean-Martial Ribes est chargé de ramener les supporters du PSG au Parc des princes.

Learn More
Le président du PSG monte au créneau pour défendre son club contre les accusations des Football Leaks Commentaires fermés sur Le président du PSG monte au créneau pour défendre son club contre les accusations des Football Leaks

Le président du PSG monte au créneau pour défendre son club contre les accusations des Football Leaks

Posted by on Juil 13, 2019 in Sport sans frontières

Depuis la publication des accusations des Football Leaks, le club parisien et son président Nasser Al Khelaïfi ont réagi à l’affaire le 6 novembre dernier, juste après la rencontre des parisiens avec l’équipe de Naples dans le cadre de la Ligue des champions.

Les dirigeants du PSG réagissent aux accusations des Football Leaks

Le 6 novembre dernier, le PSG avait mené un match décisif au stade San Paolo, lui garantissant de rester en course pour la qualification des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Après avoir ouvert le score grâce au défenseur espagnol Juan Bernat, l’équipe de Thomas Tuchel ont finalement concédé le nul. Toutefois, le club de la capitale a vu également des heures difficiles hors du terrain de football, puisque depuis le 2 novembre dernier plusieurs médias français, dont Médiapart, ont révélé des informations prétendant que le club parisien profitait de l’aide de l’UEFA afin de gonfler son budget, permettant au PSG de contourner l’analyse du fair-play financier. Malgré, que le club a réagi sur ces publications par l’intermédiaire de son secrétaire général, Victoriano Melero, ainsi que son directeur de la communication, Jean-Martial Ribes, néanmoins Nasser Al Khelaïfi, le président du PSG, discret de nature n’a pas voulu réagir sur le sujet jusqu’au jour du match qui a réuni Naples et PSG. En effet, à l’issue du match nul, le président interrogé au sujet du Football Leaks, il a répondu « Honnêtement, je ne regarde pas ce type de média, d’une part parce que c’est du n’importe quoi et d’autre part parce que nous sommes concentré sur notre projet et sur la mise en œuvre des objectifs du club. C’est ce qui est important pour le club pour le moment tout le reste n’a vraiment pas d’importance ».

Le président du PSG rejette toutes accusations

Interrogé sur les informations publiées sur Media part, le président du club de la capitale a rejeté toutes les accusations émises contre son club. Selon lui, les champions de France doivent pour le moment se concentrer au niveau du terrain au lieu de s’expliquer derrière les accusations concernant le fair-play financier du club de la capitale. Le directeur de la communication du club parisien, Jean-Martial Ribes a déjà démenti les allégations à l’encontre du PSG. En outre, le secrétaire général du PSG a apporté des détails afin de clarifier la procédure du fair-play, en acceptant d’accorder un entretient avec le journal « le Parisien » pour démontrer les fausses accusations publiées par les médias français depuis vendredi dernier. En effet, le secrétaire général a précisé « le PSG a toujours veillé sur le respect des lois, décisions et règlements de l’UEFA ».

Learn More
Défiscalisation : payez moins d’impôts avec les SOFICA Commentaires fermés sur Défiscalisation : payez moins d’impôts avec les SOFICA

Défiscalisation : payez moins d’impôts avec les SOFICA

Posted by on Juil 10, 2019 in Économie sans frontières

L’impôt sur le revenu – IR – ne cesse de s’alourdir, principalement pour les familles. Quels sont les meilleurs placements pour réduire sa facture fiscale ?
Si cette année, l’État s’est décidé à faire un petit geste pour les plus modestes, il n’a pas diminué la facture fiscale des redevables les plus taxés et des classes dites moyennes. C’est, pour plusieurs d’entre eux, une occasion de se pencher sur les placements – même si ces derniers imposent des contraintes et comportent des risques – assortis d’avantages fiscaux.
Les SOFICA, placement alternatif, permettent de financer l’industrie cinématographique et audiovisuelle française tout en réalisant une économie d’impôt. Ce placement est complètement décorrélé – supprimé – des actifs financiers cotés. En fait, les sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel s’adressent à des investisseurs avertis.

Qu’est-ce qu’une SOFICA et quels sont ses avantages ?

Les sociétés de coproduction de films et de séries télévisées, créées en 1991, continuent à se développer discrètement compte tenu de leur singularité. Dans le principe, le mécanisme est très simple et a le mérite de profiter d’une bonne stabilité.
Une vingtaine de promoteurs de SOFICA se partagent, chaque année, une enveloppe proposée par le ministère du Budget et le centre national de la cinématographie.
Chacune de ces fameuses sociétés doit investir dans la production indépendante et principalement dans les premiers films, et dans des films ou des séries télévisées à petit budget. Il s’agit de soutenir l’exception culturelle française. Les promoteurs peuvent passer par l’IRD ou placer les parts de SOFICA directement auprès d’investisseurs.
A Plus Finance, de par son modèle de distribution externalisé, répartit très peu les parts de ses SOFICA (A Plus Image 7, A Plus Image 8, SG Image 2017, SG Image 2018, etc.) en direct. Généralement, les particuliers font part de leur souhait de souscription dans une société de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel à leur conseiller qui les alerte par la suite quand la période de souscription – généralement en octobre – s’ouvre. Donc, on n’est pas en prise directe avec la demande, mais le registre de nos actionnaires montre une certaine fidélité à la souscription de SOFICA”, explique Niels Court Payen, le président et co-fondateur d’A Plus Finance.
La réduction d’impôt de 72 % du montant investi est très attirante, d’autant plus qu’à la différence d’autres mécanismes fiscaux celle-ci n’entre pas dans l’enveloppe des dérogations fiscales ou des dépenses fiscales. Cependant, la somme d’investissement est limitée à 25 millions d’euros.

Learn More
Actions recommandées pendant le jour du vendredi Commentaires fermés sur Actions recommandées pendant le jour du vendredi

Actions recommandées pendant le jour du vendredi

Posted by on Juil 5, 2019 in La une

Dieu Tout Puissant a favorisé certains jours par rapport aux autres, a distingué des mois parmi les 12 mois lunaires, a donné à certains lieux – on donne l’exemple d’Arabie Saoudite où se trouve la pierre noire, la kaaba – plus de valeurs que d’autres…
De ce fait, Dieu Tout Puissant a choisi le vendredi – Al Joumou’a en arabe – parmi les jours de la semaine comme rendez-vous hebdomadaire – faisant référence à la semaine – pour tous les musulmans, et lui a donné des spécificités qu’il n’a donné à aucun autre jour.
Assister au sermon du vendredi est parmi les particularités de ce jour. C’est une obligation pour tout Homme de sexe masculin, responsable et résident, sain d’esprit et de corps.
Par ailleurs, le malade, le voyageur, l’enfant et la femme ne sont pas obligés d’aller au sermon du vendredi.

La prière du vendredi et ses mérites

Au temps du Messager et Prophète Muhammad, le sermon du vendredi était une école pour revivifier les cœurs du rappel d’Allah Tout Puissant et pour apprendre sa religion. C’est pourquoi les musulmanes assistaient assidûment à ce sermon hebdomadaire.
Le vendredi est un jour de fête pour tous les musulmans, notamment les fidèles. Ceux-ci s’y préparent aussi bien spirituellement que physiquement ; se faire beau pour son Créateur avant la célébration du sermon du vendredi.
Pour le sermon du vendredi, il est donc recommandé de se parfumer, de porter des vêtements propres, de se brosser les dents, et bien évidemment de faire ses grandes ablutions – une purification rituelle de certaines parties du corps avant certains actes religieux -… Il est aussi conseillé de porter ses plus beaux vêtements, notamment des habits de couleurs blanches et de se couper les ongles.
Le fidèle doit se rendre le plus tôt possible à la mosquée, pour se consacrer à la prière, principalement les prières surérogatoires et la prière de salutation, mais également à l’évocation d’Allah et à la lecture du livre saint.
Le Prophète et Messager Muhammad a dit : “… Le jour du vendredi, Al Malaïka prennent place aux portes – à l’entrée – de la mosquée et notent les arrivants dans l’ordre.”
Une fois que le muezzin commence son sermon, il faut écouter soigneusement ce qu’il dit et cesser de parler. Il est également bon de lire la sourate “Al Kahf” pendant le jour ou la veille du vendredi.

Horaires de Prière Qatar
– Al Fajr : 03 : 16 mn ;
– Al Dohr ; la prière du vendredi : 11 : 38 mn ;
– Al Asr : 15 : 02 mn ;
– Al Maghreb : 18 : 33 mn ;
– Al Icha : 19 : 59 mn.

Learn More
Connaître l’Islam Commentaires fermés sur Connaître l’Islam

Connaître l’Islam

Posted by on Juil 2, 2019 in La une

Le fondateur de la religion musulmane est “Abū al-Qāsim Muḥammad ibn ʿAbd Allāh ibn ʿAbd al-Muṭṭalib ibn Hāshim”. Celui-ci est considéré comme le Prophète majeur. Il est né vers 620 après Jésus-Christ. Son père “Abd-Allāh ibn Abd al-Muttalib” meurt deux ans avant sa naissance – 618 J.C – et sa mère “Āmina bint Wahb” meurt alors qu’il est âgé de sept ans.

   Muhammad a grandi à La Mecque – actuellement, l’Arabie Saoudite. Il a été élevé par son oncle paternel “Abu Tâlib”. Il épouse Khadija bint Khuwaylid, une riche veuve de 40 ans, à l’âge de 28 ans. Après la mort de Khadija, considérée dans l’Islam comme la mère des croyants, il en épousera plusieurs d’autres et à sa mort – le 10 juin 632 après Jésus-Christ -, il laissera neuf veuves.

     Tandis que de nombreux Arabes dans son entourage sont polythéistes – croient en plusieurs dieux -, lui croit en un seul Dieu, à l’instar des communautés juive et chrétienne présentes dans la région et qu’il fréquente.

    Muhammad a reçu une révélation, pendant une nuit du mois de Ramadan, connue sous le nom de “Laylat Al-Qadr”, à l’âge de 40 ans. Celui-ci raconte que l’Archange Jibril lui est apparu, lui demandant de réciter (ou de lire) des mots, qui seront les premiers textes du Livre saint, le “Coran”.

      Muḥammad ibn ʿAbd Allāh ibn rencontre très vite l’hostilité des Mecquois puisque sa doctrine va à contre-courant des traditions de cette ville polythéiste. Ce dernier répète les mots et les textes de l’Archange Gabriel autour de lui. Certains le croient et forment ses disciples. Cependant, lui et ses croyants – une cinquantaine de personnes – partent en exil à Médine.

    Par son charisme, Muhammad en fera, en quelques années, sa ville ensuite deviendra le chef de toute la région sud de la péninsule arabe. Ce dernier voulait fédérer les tribus arabes et les amener à reconnaître qu’il n’existe qu’un Dieu unique.

       Les cinq piliers de l’Islam

  La pratique du culte repose principalement sur cinq obligations – obligations de culte – tellement importantes et essentielles qu’on les appelle “les piliers” de l’Islam. Certes des obligations rituelles, mais leur aspect formel ne suffit pas : il est cependant indispensable de les accompagner d’une intention sincère et pure pour que celles-ci revêtent un caractère régulier.

– Le premier, et le plus important, est la profession de foi ;

– La prière : les cinq prières quotidiennes “Al Sobh, Al Dohr, El Asr, Al Maghrib, Al Icha” ;

– L’aumône “Al Zakat”, qui occupe une place très importante dans la religion musulmane ;

– Le jeûne du mois de Ramadan – la révélation du Coran était durant ce mois saint ;

– Le pèlerinage à La Mecque “Al Hajj”.

    Le Fanar, Centre Culturel Islamique : horaires de Prière

  Le Centre Culturel Islamique de Qatar “Al Fanar” – “Phare” en qatari – représente une organisation à but non-lucratif – dont l’objectif principal est la réalisation de bénéfices. Celle-ci a comme but d’informer les gens, notamment les étrangers sur la culture qatarienne ainsi que sur l’Islam. Elle se situe au cœur de Doha. Impossible de passer à côté de l’édifice sans le remarquer ! Ce centre culturel islamique renferme une bibliothèque, une salle de prière, une école religieuse, et une mosquée. Celui-ci permet de redécouvrir ou de découvrir la religion musulmane.

    Horaires de Prière Doha

 – Al Fajr : 03 : 16 mn ;

 – Al Dohr : 11 : 38 mn ;

 – Al Asr : 15 : 02 mn ;

 – Al Maghreb : 18 : 33 mn ;

 – Al Icha : 19 : 59 mn.

Learn More
Face aux accusations des Footleaks, les dirigeants du PSG s’expliquent Commentaires fermés sur Face aux accusations des Footleaks, les dirigeants du PSG s’expliquent

Face aux accusations des Footleaks, les dirigeants du PSG s’expliquent

Posted by on Juil 2, 2019 in Sport sans frontières

Alors que les champions de France étaient concentrés dans leur match avec le club napolitain dans le cadre de la 4e journée de la Ligue des champions, plusieurs médias français dont paname squad, avaient publié des informations concernant le fair-play financier du club parisien.
Afin de défendre le célèbre club parisien, le directeur de la communication du PSG et proche conseiller de Nasser Al Khelaifi, Jean-Martial Ribes, avait préféré apporter des détails afin de clarifier la situation du club au média.

Le Contrat du PSG avec l’office du tourisme du Qatar (QTA)

Selon le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes, « le PSG n’a jamais essayé de frauder, tous les dirigeants du club ont toujours veillé à respecter toutes les lois françaises, ainsi que les décisions de l’UEFA. Le club est connu pour être l’un des clubs les plus surveillés et les plus audités ».
Le secrétaire général du club a tenu à clarifier des détails concernant le contrat entre le PSG et le QTA, en affirmant « le contrat avec QTA, n’est pas un contrat de sponsoring classique, c’est plutôt un contrat de « nation branding », qui a été accepté par l’UEFA depuis 2014, en l’estimant à 100 millions d’euros. Or, aujourd’hui après que le PSG a acheté Neymar et Mbappé, l’UEFA réexamine la valeur de ce contrat. Toutefois, le club s’est constitué un actif de joueur, mais encore, il est en train de chercher de nouvelles sources de revenus comme Nike, un partenaire maillot qui permettra de revaloriser nos contrats ».
Enfin, ajoute Victoriano Melero, « On n’est pas inquiet face à ses accusations, puisqu’on sait bien qu’on est dans notre bon droit et contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes l’investissement du PSG n’est pas irrationnel. Afin de pouvoir réussir dans le football, il faut bien investir surtout dans les joueurs, comme c’était le cas du Real Madrid dans les années 2000. Donc pour pouvoir réellement évoluer dans le monde du football, il faut réformer le système du fair-play, dont les règles sont trop subjectives en bloquant complètement les investissements dans le secteur, surtout en n’autorisant qu’un déficit de 30 millions d’euros, ce qui n’est pas trop logique. Enfin, il est important d’informer que le PSG démarre la saison avec 100 millions d’euros de moins que les autres clubs européens à cause des charges sociales et nous n’avons pas contesté. Depuis que QSI a racheté le club parisien, il a payé plus d’un milliard de charges, or ce n’est pas le cas des autres clubs ».

« Ce n’est vraiment pas le moment »

Interrogé après le match nul du PSG, qui a eu lieu au stade San Paolo à Naples, le président du club parisien, Nasser Khelaïfi, a déclaré « pour le moment, l’équipe, le staff et l’entraîneur sont en train de se concentrer sur les matches à venir afin d’assurer la qualification du club au Ligue des champions. C’est ce qui est important à nos yeux, tout le reste ce n’est pas intéressant ».

Learn More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services